Accueil » Actualités » Las Vegas et écologie: la ville pourrait ne plus exister en 2021

Las Vegas et écologie: la ville pourrait ne plus exister en 2021

Las Vegas et écologie: la ville pourrait ne plus exister en 2021

Connue pour sa démesure, la ville de Las Vegas interroge beaucoup les écologistes. En effet, si les casinos brillent de mille feux dans cet empire du jeu d’argent et que les investisseurs rivalisent d’ingéniosité pour attirer toujours plus de clients, l’envers du décor est beaucoup moins joli…

Situé en plein désert, Las Vegas a des besoins en électricité mais aussi en eau totalement incompatibles avec sa localisation géographique. Certains pensent d’ailleurs que Las Vegas pourrait être totalement asséché dès 2021, un scénario que des spécialistes en écologie privilégient malheureusement.

Quand on pense à Las Vegas, ce sont les jeux d’argent mais aussi la démesure qui viennent les premiers en tête. Construite en plein désert, cette ville est assurément l’un des plus beaux exemples de paradis artificiel créé de toutes mains par l’homme.

Tout le long de la rue principale, le Strip, des casinos tous plus resplendissants les uns que les autres s’élèvent (de plus en plus haut d’ailleurs) et invitent les clients à venir découvrir les lieux. Il faut dire que les projets de casinos les plus fous ont été lancés à Vegas.

Les touristes peuvent ainsi nager avec des dauphins au Mirage ou bien effectuer une balade en gondole sur les canaux construits par le Venetian.

Et bien sûr, l’offre de spectacles va avec puisque les plus grandes stars passent par Las Vegas quand elles n’y séjournent pas puisque de nombreux artistes comme Céline Dion sont à l’affiche quasi-quotidiennement dans la ville du Nevada. Pour faire simple, Las Vegas a su construire un environnement où luxe, frénésie et jeux d’argent cohabitent plutôt bien.

Derrière le strass et les paillettes, l’empire du jeu est une ville qui consomme trop d’énergie et qui s’apparente à un grandissime producteur de déchets. Servent à illustrer cette affirmation, la colossale fresque lumineuse de la rue de Downtown qui s’étend sur près de 450 mètres ou encore les millions de repas servis quotidiennement à Vegas aux clients.

Néanmoins, le vrai désastre écologique qui menace Las Vegas est davantage lié à l’approvisionnement en eau. Construit artificiellement au beau milieu du désert, Las Vegas a nécessité la construction de dizaines de barrages sur le fleuve Colorado.

Et si les aménagements apportés au plus grand fleuve du monde ont eu pour conséquence de réduire considérablement la qualité de l’eau, au point que de nombreux poissons n’ont pas survécu, mais aussi de détruire tout un écosystème qui ne parvient pas à retrouver un équilibre, ces derniers ne seront probablement plus suffisants pour alimenter en eau Las Vegas dans les années à venir.

Ainsi, dès 2008, des prévisions alarmistes annonçaient que Las Vegas serait asséché dès 2010, un scénario très peu probable et qui ne s’est finalement pas réalisé.

En revanche, l’Institut d’Océanographie de l’Université de Californie estime à 50% la probabilité de voir Las Vegas disparaître d’ici 2021 faute d’eau, les besoins en eau de la ville devenant trop importants par rapport à la taille du lac artificiel Mead qui l’alimente.

Et dire que Sheldon Adelson, le milliardaire américain grâce à ses casinos de Las Vegas, prône haut et fort l’interdiction des jeux d’argent en ligne pour protéger son empire et tout en sachant que la ville où il est implanté est écologiquement une catatrosphe sans précédent.

Il y a de quoi se poser des questions sur la mentalité de ce vieil homme complètement en décalage avec la réalité.

Ce scénario de disparition de Las Vegas dans les prochaines années doit en tout cas faire bien réfléchir les futurs investisseurs et autres porteurs de projet parmi lesquels la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nîmes qui s’imaginait bien réaliser sa FrenchVallée à “la” Las Vegas…

Las Vegas côtoie aussi la misère

Derrière ce monde de l’excès où les touristes fourmillent, tout est loin d’être rose puisque la ville est devenue celle de la misère sociale mais aussi a créé un véritable désastre écologique.

Il est vrai que si l’on ne voit souvent les touristes qui viennent dépenser leurs économies dans les casinos, Las Vegas est aussi une cité où la pauvreté ne cesse de croître.

Cela s’explique principalement par deux raisons. Tout d’abord, certains joueurs, totalement dépouillés après leur passage dans les casinos de la ville, se retrouvent pris au piège de l’empire du jeu et n’ont plus la possibilité de quitter la ville en ayant parfois hypothéqué lors d’une partie de poker leur billet d’avion de retour.

Cela peut prêter à sourire mais c’est bien l’une des vérités de Las Vegas.

Ensuite, c’est le rôle local de certaines « mafias » qui posent problème. En effet, il suffit de se promener un peu tard dans les rues de Vegas pour voir des rabatteurs proposer librement aux passants des escort-girl ou bien des prostituées. Le plus souvent, les filles sont exploitées par des réseaux peu recommandables.

7 commentaires

  1. Franchement, vider des réservoirs en amont de Las Vegas, détruire la faune aquatique, imaginer des stratagèmes pour faire venir de l’eau du Canada (ils y pensent)… sans parler effectivement des particuliers qui consomment énormément d’eau pour les piscines, le lavage des voitures et j’en passe (Las Vegas continue d’attirer de nouveaux habitants chaque année), c’est effectivement très moyen.

    Mais de là à ce que la ville disparaisse, je n’y crois pas vraiment… Dans le pire des cas, la Californie (ou des états voisins) changera sa législation et permettra à des établissements de jeux de venir sur son territoire pour y prospérer.

    Quant à la misère, Las Vegas ne diffère pas des autres villes de jeux ou des autres casinos. Les suicides et les banqueroutes sont peut-être plus spectaculaires, ce sont les Etats-Unis après tout. Quant à la mafia, je crois que la ville lui a dédié… un musée ! Donc oui, Las Vegas mérite son titre de ville de tous les excès… souvent pour le pire.

  2. Les américains et l’écologie ne font pas bon ménage, ok, mais quelle idée de construire une ville dédiée aux jeux en plein désert ? Cette ville ne doit sa survie que grâce au fleuve Colorado mais bon, tout le monde pompent dedans, résultat le fleuve a diminué de moité…

    Comme le stipule votre article, d’ici 2020 le fleuve ne pourra plus contenter tous les besoins de Las Vegas, même la fontaine du bellagio risque fort de disparaitre…

    La seule bonne nouvelle, c’est que la ville de Las Vegas est en perte de vitesse concurrencée par d’autres villes (Macao par exemple) et les gens s’y rendent plus pour les supers spectacles, les mariages que pour les jeux de casino.

    Le réchauffement climatique va encore accentuer le déficit hydrique d’après ce que je sais. Sans eau Las Vegas ne va pas tenir le coup longtemps… la seule solution pour eux c’est d’embaucher des indiens pour faire la danse de la pluie, lol !

    • @Drazzikk : justement, construire cette ville en plein désert était une idée géniale car loin de tout. Facile pour organiser tous les trafiques (boisson, prostitution etc.) Et avec la libéralisation des jeux au début des années 30, bingo, si j’ose dire !

  3. On a pu construire une ville de rêve de toute pièce en plein désert. Voilà que se pose un véritable problème qui est l’approvisionnement en eau, source de vie.

    L’homme avec toute son intelligence et ses richesses ne peut se substituer à la nature. De façon naturelle, le site sur lequel Las Vegas est construit est désert métrique.

    L’homme a tenter de dompter ce désert en faisant des aménagements afin de pouvoir y vivre décemment.

    Voilà qu’il est rattrapé par le problème originel de ce site privé d’eau de façon naturelle.

    En plus de ce problème d’eau, il y a aussi des problèmes d’environnement liés à la production de déchets et aussi des problèmes d’insécurité.

    Las Vegas, la métropole qui en fait rêver plus d’un est un véritable désastre. Comme quoi, tout ce qui brille n’est pas de l’or.

  4. Dire que Las Vegas est une ville qui souffre du manque d’eau peut paraître impensable. Mais c’est ce qui est la réalité de cette métropole qui en fait rêver plus d’un.

    En effet, Las Vegas est une cité montée de toute pièce en plein désert où l’eau est une denrée rare. Les barrages construits sur le fleuve Colorado n’ont pas servi à endiguer le problème qui ne cesse de s’amplifier.

    La face cachée de Las Vegas est loin d’être reluisante car en plus du manque d’eau, il existe aussi la misère et l’insalubrité, deux choses qui vont généralement de paire.

    La ville est grande productrice de déchets avec les touristes et tout ce monde qui y vit. Les prédictions vont jusqu’à dire que la ville pourrait ne plus exister d’ici 2020.

  5. Plus de Las Vegas d’ici 2021 ?

    Personnellement, je n’y crois pas trop…

    Les propriétaires milliardaires des casinos de Las Vegas vont encore une fois trouver une solution au grand damne de la planète.

    Question écologie, ces hommes fortunés ( à l’instar de Trump ), malheureusement ne s’en soucient guère…

    C’était certes une idée de génie que de construire une ville en plein désert, mais il fallait s’attendre à toutes ces conséquences.

    C’est un désastre malheureusement, en effet, mais je pense que des solutions seront apportées.

  6. Il faut dire que Las Vegas, la ville des casinos où l’argent est roi, ne fait pas bon ménage avec l’écologie puisque les plus grands besoins pour cette capitale du jeu est avant tout de faire du chiffre d’affaires sans vraiment se préoccuper des questions d’environnement.

    Las Vegas est d’ailleurs implanté dans une zone où les besoins en eau et en électricité sont une source importante pour le bon fonctionnement de cette ville qui consomme énormément et risque d’épuiser dans les années à venir ses ressources indispensables qui peuvent causer une forte baisse d’activité et devenir un désastre économique.

    Alors il est important à mon avis que Las Vegas prenne des mesures urgentes pour son environnement et que ce serait bien dommage pour cette ville de perdre un si grand lieu touristique à cause d’une très mauvaise gestion écologique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !