Accueil » Actualités » Stephen Hung, du Louis XIII à Macao, commande 30 Rolls-Royce

Stephen Hung, du Louis XIII à Macao, commande 30 Rolls-Royce

Stephen Hung, promoteur milliardaire de l’Hôtel-Casino Louis XIII

Roi de l’extravagance que ce soit au niveau de ses tenues vestimentaires ou de ses projets, le milliardaire chinois Stephen Hung, vient de commander pas moins de 30 voitures au constructeur anglais Rolls-Royce.

Ces véhicules très haut de gamme et entièrement personnalisés selon les goûts de l’homme d’affaires chinois seront mis à disposition des chauffeurs du futur plus luxueux resort de Macao et de la planète, le Louis XIII.

Son nom ne vous dit peut-être rien mais Stephen Hung est pourtant bien l’un des hommes les plus influents de la planète mais aussi l’un des plus riches. En effet, après des études en gestion des entreprises à l’Université de Caroline du Sud, Hung reviendra à Hong-Kong et entamera une longue carrière dans le milieu de la finance.

Mais c’est assurément en devenant co-directeur du fonds d’investissement Merrill Lynch au milieu des années 1980 que Stephen Hung amassera une fortune colossale qui ne cessera de s’accroître au fil des années.

Aujourd’hui, Stephen Hung est milliardaire et possède assurément la plus belle villa de Hong-Kong. Ceux qui ont eu la chance de pénétrer à l’intérieur admettent le goût pour la déco du maître des lieux. Stephen Hung a en effet conçu l’ensemble de ses espaces intérieurs à partir d’une décoration 100% originale qui colle parfaitement à sa personnalité : exubérant, extravagant mais unique.

Stephen Hung commande 30 Rolls-Royce pour ses joueurs

Toujours en quête de nouveaux challenges professionnels aptes à montrer sa suprématie, Stephen Hung est le promoteur du Louis XIII, un resort qui doit ouvrir à Macao en 2016. Eh oui, en plein cœur du nouvel empire du jeu d’argent, Hung a imaginé l’hôtel le plus luxueux et le plus cher du monde, le Louis XIII.

Déjà propriétaire d’un casino à Macao, le Rio, Stephen Hung veut montrer avec le Louis XIII combien ses moyens financiers sont illimités en étant à l’origine de la fondation d’un projet totalement démesuré. Depuis le début de l’année, c’est donc un chantier de 10 000 mètres carrés qui avance dans l’ancienne colonie portugaise.

230 suites seront ainsi livrées dans le courant de l’année 2015 dont une suite royale qui, avec 1858 mètres carrés de superficie, coûtera la bagatelle de 100 000 € par nuitée.

Mais la démesure ne s’arrête pas là étant donné que les magasins de luxe présents au cœur du complexe hôtelier ne seront accessibles que sur invitation en raison des prix prohibitifs de certains bijoux (de 1 à 80 millions d’euros), et que les tables de jeux ne seront accessibles qu’avec une mise minimum d’environ 500 €.

Bien entendu, avec de tels prix, c’est du très haut de gamme qui attendra les clients du Louis XIII mais aussi de l’exclusif. Si tous les clients pourront profiter d’une décoration rappelant l’époque de Louis XIII, tous n’auront ensuite pas accès aux mêmes services.

Reprenant le concept de la cour des rois où chacun tenait un rang en lien avec ses moyens financiers, Stephen Hung souhaite que les faveurs accordées aux clients joueurs de son resort dépendent de leurs moyens financiers.

Avec l’avènement des nouveaux riches en Chine et à Hong-Kong, Stephen Hung sait que la clientèle de joueurs ne devrait pas manquer de se presser au Louis XIII quand il ouvrira ses portes en 2016. Et pour les accueillir, il compte bien sur sa dernière lubie : une flotte de 30 Rolls-Royce Phantom, la plus importante de la planète.

En effet, mi-Septembre, Stephen Hung était à Goodwood, ville où est implanté le siège social du constructeur de luxe Rolls-Royce pour signer une commande de 30 Rolls-Royce Phantom pour le Louis XIII et ce, pour un montant estimé à 20 millions de dollars, une broutille sans nul doute pour l’homme d’affaires chinois.

Bien entendu, fidèle à ses convictions, le milliardaire souhaite que sa flotte de Phantom soit totalement unique et a donc planché avec les équipes du constructeur britannique sur quelques éléments de personnalisation rappelant aux futurs clients du resort qu’ils ne sont pas dans une Rolls-Royce… mais bien dans une Rolls-Royce du Louis XIII.

Le constructeur devrait lui dépêcher quelques membres de ses équipes à Macao pour s’assurer que le parking et les voies d’accès du resort soient bien adaptés à la circulation des Rolls-Royce.

Il est en tout cas certain que les clients devraient être ravis d’être accueillis par une telle flotte de voitures de luxe car avouons-le, l’arrivée en Rolls-Royce Phantom sera pour beaucoup la première surprise d’une expérience inédite totalement imaginée par un homme extravagant à souhait.

4 commentaires

  1. Je ne connaissais absolument pas Stephen Hung. Mais un hôtel de luxe avec une suite à 100 000 € la nuit, une boutique de bijoux sur invitation avec des pièces à plusieurs millions d’euros, une flotte de Rolls Royce hors de prix mise à disposition des clients fortunés… effectivement, c’est du super haut de gamme là !

    Je tenterais bien le truc moi, histoire de faire l’expérience du luxe absolu. Mais pas plus d’une journée pour ne pas me blaser (ni trop m’habituer à un mode de vie ultra somptuaire) !

    Bon, après, il ne faudrait pas que l’hôtel tombe dans le mauvais goût à la Trump avec des dorures partout. Le clinquant pour le clinquant, c’est assez bof-bof. Après, moi j’ai une question : que faire d’une suite de presque 2 000 mètres carrés ? Une compèt’ de roller blade indoor ? 🙂

  2. Je découvre cet homme, Stephen Hung à travers cet article. Il est vraiment extravagant.

    Avec tout cet argent qu’il possède, les rêves les plus fous sont permis. La clientèle de cet hôtel est déjà une “clientèle sélectionnée” car ne peut pas s’y rendre qui veut.

    C’est un lieu réservé aux milliardaires. Avec tout ce luxe et ces prix hors de portée, il faut dire que c’est exceptionnel.

    Passée rien qu’une nuit dans une suite à 100 000 euros et une flotte de Rolls-Royce Phantom, c’est vraiment balaise !

    Là encore dans cette sélection déjà faite, tous ne seront pas logés à la même enseigne. Les clients de cet hôtel viendront donc là pour mesurer le niveau de leur richesse !

  3. Quand extravagance rime avec jeux d’argent, on retrouve Stephen Hung, richissime personnage qui vit son rêve et emmène à le vivre avec lui toute personne se sentant capable de louer une suite à 100 000 euros pour une nuitée.

    Avec une flotte de 30 Rolls-Royce Phantom, les clients de son hôtel seront traités comme des “roitelets”. Il faut le dire, n’ira pas à cet hôtel qui veut.

    Les magasins du complexe hôtelier ne seront accessibles que sur invitation avec le prix prohibitif des bijoux qui vont de 1 à 80 millions d’euros. Il faut le faire, n’en déplaise à qui veut.

    En effet, comme clients, Stephen Hung mise sur les nouveaux riches de Chine et de Hong Kong qui, il l’espère, se bousculeront pour se faire une place dans son hôtel et bien sûr, jouer dans son casino.

  4. Je ne connaissais rien de cet homme !

    Et bien il ne fait pas dans la demi-mesure, c’est certain.

    Rien qu’à lire vos lignes, je m’imagine déjà franchir le seuil de son casino et j’en ai des étoiles plein les yeux.

    Bon, ça restera un rêve car minimum 5000 euros pour jouer, aie aie aie !

    Mais assurément, pour les joueurs avec gros portefeuilles, ce sera une expérience extraordinaire à vivre !

    En tout cas, ce monsieur ne manque pas d’imagination et c’est tout à son honneur. Après tout, il peut se le permettre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !