Accueil » Actualités » Un casino sans banque ? Projet loufoque ? Non, il existe !

Un casino sans banque ? Projet loufoque ? Non, il existe !

Un casino sans banque ? Projet loufoque ? Non, il existe !

Comme de nombreux amateurs de jeux de casino, vous avez probablement déjà rêvé un jour de jouer à un casino sans banque.

Si cela ne parait être de prime abord qu’une douce utopie, il semblerait que la réalité soit toute autre puisqu’un projet de « casino sans banque » a été dévoilé la semaine passée lors du salon EIG (Excellence in Gaming) qui s’est tenu à Berlin.

Découverte d’un nouveau type de casino qui pourrait rendre le jeu plus équilibré et donc révolutionner le monde des jeux d’argent. Du 21 au 23 Octobre dernier, le salon Excellence in Gaming s’est déroulé à Berlin en Allemagne.

Ce fut l’occasion de découvrir de nombreux concepts mais aussi produits à venir et l’un d’entre eux a particulièrement retenu notre attention : le casino sans banque.

En effet, même si nous nous sommes tous habitués à défier la banque dans tous les jeux de casino, nous savons tous que la banque gagne plus souvent qu’elle ne perd, et ceci sans le moindre trucage bien entendu.

Il faut dire que les jeux d’argent ont été inventés pour que leurs concepteurs gagnent de l’argent via la banque. Par exemple, à la roulette, celle-ci inclut autant de nombres pairs que de nombres impairs mais la banque l’emporte plus souvent grâce à la présence du « 0 » qui confère un léger avantage à la banque par rapport aux joueurs.

De même, au blackjack, la banque est privilégiée dans le sens où en cas d’égalité, c’est elle qui l’emporte. Pourtant, on a tous déjà rêvé à un casino sans banque où les chances de gains des joueurs seraient donc naturellement optimisées.

George Georgiopoulos et Giannis Galanis sont les inventeurs du casino sans banque

C’est en partant de ce constat que George Georgiopoulos et Giannis Galanis, des spécialistes du conseil en informatique, ont planché sur un projet de casino sans banque accessible via le site bet.tra.de.

Leur idée est simple et reprend les bases d’Internet à savoir la logique du peer to peer aussi connu sous l’abréviation P2P. Pour Georgiopoulos et Galanis, il s’agirait donc de connecter deux personnes ayant des paris opposés (par exemple, à la roulette, une mise sur le rouge et une mise sur le noir) pour créer une partie où un vainqueur existerait forcément.

Pour les nombres joués à la roulette, cela impliquerait donc qu’un tour de roulette ne puisse être lancé que lorsque la roulette serait remplie avec des mises sur chaque case, ce qui implique un grand nombre de joueurs.

Jusque-là, facile à comprendre même si on ne voit guère où les casinotiers pourraient gagner de l’argent puisque l’argent perdu par des joueurs irait aux joueurs gagnants et uniquement à eux.

Aussi, Georgiopoulos et Galanis ont imaginé un marché secondaire qui permettrait aux détenteurs des tables de jeux virtuelles de gagner de l’argent.

Les deux concepteurs du casino sans banque, aussi appelé système No House, pensent que les joueurs pourraient avoir la possibilité de revendre leurs paris à un taux inférieur s’ils ne se sentent plus inspirés par leur pronostic initial.

La différence entre le montant du pari initial et sa revente pourrait être reversée aux casinotiers qui deviendraient alors des simples intermédiaires entre les joueurs.

Dans ce rôle, les possesseurs de casinos sans banque ne prendraient donc aucun risque puisqu’ils ne pourraient que gagner de l’argent tout en offrant un jeu parfaitement équilibré aux amateurs de jeux de casinos.

Au final, c’est en tout cas un concept révolutionnaire qu’ont proposé les deux hommes à Berlin lors d’une conférence.

Leur travail a d’ailleurs été largement salué même si, avouons-le, il n’est guère probable que le casino sans banque vienne remettre en cause le modèle actuel des casinos en ligne et surtout des établissements de jeux en dur, dont les villes encaissent d’énormes recettes fiscales.

Pourtant, le fait de proposer un jeu plus équilibré, mais aussi une dimension spéculative avec l’achat / vente de paris, pourraient véritablement plaire aux joueurs qui en ont marre, pour certains, de voir leur argent toujours revenir à la banque.

Une chose est sûre, en attendant de pouvoir réellement profiter de casinos sans banque sur Internet et dans le monde physique, il faudra se contenter de consulter ces concepts en se rendant sur les sites bet.tra.de et nohouse.com, deux sites qui vous permettront de mieux visualiser et comprendre ce que pourrait être le casino de demain.

Néanmoins selon nous, il est utopique de penser, vu les mannes financières que rapportent les casinos aux Etats des quatre coins de la planète, que le modèle actuel changera pour des casinos sans banque dans les années à venir

6 commentaires

  1. Ah oui, c’est une idée assez révolutionnaire ! Le fait que pour un jeu donné, il y ait toujours un gagnant, cela serait une petite satisfaction ! Parce que oui, on en a tous un peu marre de voir la banque récupérer inlassablement nos mises !

    Personnellement, je ne joue pas au Black Jack mais il m’arrive de jouer à la roulette (ça dépend de ma bankroll – plus elle est faible, moins je joue à la roulette) et je perds assez souvent (c’est ma faute, par superstition, je ne bouge pas mes paris d’un tour à l’autre).

    Quant aux rachats de paris, c’est aussi une bonne idée car effectivement, on a le droit de changer d’avis… ou de se rendre compte qu’effectivement, on a peut-être abusé !

  2. Un casino sans banque, ça me parait surprenant, même si j’ai bien compris le système de mise : un joueur mise le noir et l’autre sur le rouge, il y aura forcément un gagnant. Par contre, je n’ai pas trop compris le système d’achat ou de vente de paris… Si quelqu’un peut m’expliquer, je suis preneur !

    De toutes les façons, je pense que ce système est peu lucratif bien qu’ayant un but honorable, mais cela m’étonnerait qu’il voit le jour car comme vous le dîtes, les systèmes actuelles de casinos sont beaucoup plus rentables, autant pour les joueurs qui gagnent que pour la ville où est implanté l’établissement.

    Et quand on ne gagne pas sur une session dans un casino, on est pas obligé de tout craquer le même jour. En effet, on peut laisser sa bankroll en attente et jouer un autre jour ! C’est juste une question de volonté et de logique.

  3. Le casino sans banque, pour moi, ça vient un peu équilibrer les choses dans la mesure où, c’est vous qui donnez la possibilité au casinotier de gagner de l’argent par la vente d’un pari dont vous êtes peu sûr du gain.

    C’est vrai, l’idée est assez révolutionnaire, mais sa mise en oeuvre à grande échelle n’est pas pas pour demain car le modèle actuel des casinos permet aux casinotiers et les Etats de gagner beaucoup d’argent au détriment du joueur, il faut le dire.

    Alors qu’avec le casino sans banque, c’est tout à fait le contraire.

    Les gains, si j’ai bien compris son fonctionnement, seront répartis de façon plus juste et chacun gagnera pour son compte. Ce sera vraiment juste.

    Chose que les bénéficiaires du modèle actuel, j’en suis convaincu, ne sont pas prêts à accepter…

  4. Cette façon de jouer aux jeux d’argent tout à fait inédite est une véritable révolution à mon avis car désormais, tout le monde est appelé à gagner de l’argent aux jeux. Aussi bien le casinotier que les joueurs.

    Le joueur ne sera plus la proie qui viendrait engraisser les propriétaires des casinos, mais un acteur du jeu qui gagnerait de l’argent au même titre que le casinotier. C’est le jeu équitable par excellence !

    Par contre, cette équité ne fera pas gagner autant d’argent aux casinotiers et les états qui gagnent beaucoup d’argent avec les impôts et taxes payés par les casinos.

    Donc la vulgarisation de cette nouvelle approche du casino n’est pas à espérer pour tout de suite, car on veut voir le joueur se saigner comme cela a toujours été le cas pour enrichir les propriétaires de ces établissements de jeux d’argent et les états.

  5. Effectivement, un casino sans banque serait une véritable révolution. Si le concept voit le jour celà relèverait du miracle !

    Il faut bien avouer qu’avec ce concept futuriste, les casinos se feraient une marge nettement inférieure à celle actuelle, donc pas sûr qu’il y ait preneur…

    Personnellement, cette histoire de paris entre plusieurs joueurs, de revendre ses mises ne m’intéresse pas du tout. Je n’y vois pas un grand intérêt.

    Soit je joue, soit je ne joue pas, je ne fais pas la “girouette” comme on dit !

    Mais bon, je conçois que ça peut plaire à certains…

  6. Ce nouveau concept de casino sans banque me parait très intéressant, et si cela permet de favoriser le joueur en lui donnant un avantage sur les jeux de casino, c’est encore mieux.

    Sachant que jusqu’à présent, le fait de jouer contre la banque qui est plus souvent gagnante que le joueur, la mise en place de ce nouveau concept de casino sans banque pourrait relancer certains joueurs qui ont mis de coté ces jeux de casino.

    Je pense que ce projet est encore à un stade d’expérimentation et n’a pas encore fait ses preuves, étant moi même assez addict à ce type de jeux de casino, je suis impatient d’essayer ce nouveau concept.

    Alors un casino sans banque pourquoi pas, je suis assez d’accord avec cette nouvelle expérience de jeu ! A suivre donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !