Accueil » Actualités » Vanessa Selbst, la meilleure joueuse au poker

Vanessa Selbst, la meilleure joueuse au poker

Vanessa Selbst, la meilleure joueuse au poker

Si vous suivez un tantinet soit peu l’actualité du poker, vous connaissez sans nul doute Vanessa Selbst puisqu’elle est aujourd’hui considérée dans le milieu comme la meilleure joueuse de poker de la planète. Agée seulement de 31 ans, Vanessa Selbst affiche plus de 11 millions de dollars de gains glanés lors de tournois retransmis en direct qui lui ont permis de développer une véritable notoriété.

Il faut souligner que la joueuse a su se faire un nom grâce à un jeu très agressif et de grosses mises sur des cartes faibles, un style de jeu développé tout spécialement, elle l’avoue, pour les parties en live TV.

Vanessa Selbst et l’univers du poker

Là où la majorité des joueurs professionnels de poker est adepte du bling-bling, Vanessa Selbst détonne et il suffit de jeter un œil à ses interviews dans la presse pour comprendre qu’elle est avant tout, une femme comme les autres qui a envie de s’investir pour aider autrui. Eh oui, cela ne correspond indéniablement pas au profil-type du joueur de poker mais Vanessa Selbst avoue sans concession « ne s’être jamais prise pour une pro du poker ».

Un paradoxe tant les qualités de la jeune femme à une table sautent aux yeux… Pour elle, le poker n’est ni plus ni moins qu’un « thème récurrent » dans sa vie. Elle admet d’ailleurs « aimer s’en échapper » dès qu’elle le peut mais pour elle, le poker reste très addictif.

Elle n’hésite d’ailleurs pas à comparer son jeu de cartes favori à Candy Crush en matière d’addiction étant donné que ce qui l’attire, est le fait de jouer et pas de gagner de l’argent.

D’ailleurs, à l’heure où l’addiction des femmes aux jeux d’argent tend à se développer, Vanessa Selbst a montré qu’elle savait gérer ses pulsions face au jeu en prenant, par exemple, une année sabbatique en 2009 pour finir ses études de droit.

En 2015 aussi, celle qui est devenue une star s’est éloignée quelque peu des tables de poker pour préparer l’examen du barreau de New York.

Cette année, Vanessa Selbst a d’ores et déjà annoncé qu’elle participerait à davantage de tournois. Pour autant, celle qui a déjà glané 3 bracelets lors des Championnats du Monde de Poker avoue qu’elle trouve le milieu un peu « glauque ».

Les joueurs sont généralement macho et tiennent des propos obscènes envers les femmes. Si elle admet tout de même que ses concurrents daignent être quelque peu plus respectueux en présence d’une femme à la table, son look de garçon manqué et son homosexualité assumée incitent certains à la considérer quasiment comme un homme.

Le destin de championne de Vanessa Selbst

Nés dans une famille aisée de Brooklyn, elle et son frère ont développé assez tôt une véritable passion pour les jeux de logique et de réflexion, un passage obligé quand les parents sont d’excellents joueurs de bridge.

C’est ensuite au lycée que Vanessa Selbst a, avec ses amis, commencé à jouer au poker. En pratiquant, son niveau de jeu a vite augmenté et, quand est arrivé le boom du poker en ligne, elle a su saisir sa chance.

Il faut dire qu’à l’époque, le poker était principalement un jeu pour les voyous et pour les flambeurs alors que la génération de jeunes joueurs, dont elle faisait partie, appliquait la science des statistiques pour optimiser ses chances de gains.

Mais pourquoi Vanessa Selbst a-t-elle fini par sortir du lot ?

Selon elle, c’est le décès de sa mère en 2005 qui a fait basculer son destin. Choquée par cette tragédie, la jeune femme alors âgée de 20 ans s’est réfugiée dans le poker en ligne et a beaucoup joué.

Elle admet aussi que le milieu social dont elle est issue est une autre explication à son succès. En effet, sa famille lui offrait un filet de sécurité et elle savait lors de ses premières grosses parties qu’elle jouait sans risque, ses proches couvrant d’éventuelles pertes.

Aujourd’hui, Vanessa Selbst est pleinement consciente qu’elle est une privilégiée et elle aimerait d’ailleurs que ses concurrents professionnels aux tables de poker s’en rendent compte également plutôt que de se laisser convaincre qu’ils gagnent avant tout parce qu’ils ont du talent et que c’est donc, en quelque sorte, une méritocratie.

Vanessa Selbst sait en tout cas faire la part des choses et différencier le jeu de poker du style de vie des joueurs professionnels qu’elle ne veut en aucun cas adopter. Autant dire qu’elle pourrait être un véritable modèle pour les femmes dans le monde du poker.

En 2016, elle partagera son temps entre les tournois auxquels elle participera et les diverses actions en faveur desquelles elle veut s’investir.

Elle songe ainsi à contribuer davantage au Project Innocence, une ONG qui a vocation à réparer les erreurs judiciaires, mais aussi à faire « vivre » sa propre fondation baptisée Venture Justice. Cette dernière a vocation à canaliser ses gains aux tables de poker vers de jeunes entrepreneurs qui sont à la tête d’associations dont l’objectif est de lutter contre les inégalités.

Ainsi, Vanessa Selbst espère contribuer à des initiatives qui rendront notre monde plus juste ! Et si le poker peut servir de support, pourquoi pas ! La jeune femme est effectivement à l’origine d’un tournoi de charité en faveur du Centre Urbain de Justice qui apporte une aide juridique à ceux qui ne peuvent pas se payer les conseils d’un avocat.

Celui-ci a permis d’empocher 160 000 dollars, une preuve que le monde du poker peut regarder autre chose que son propre nombril…

2 commentaires

  1. C’est une valeur sûre cette joueuse de poker !

    Cette championne de poker qui gagne beaucoup d’argent à travers ce jeu, ne pense pas qu’à elle toute seule pour jouir du fruit de sa passion.

    Elle met une partie de ce qu’elle gagne au poker dans des oeuvres sociales. Ce qui profite à beaucoup de personnes. Chapeau !

    Née d’une famille aisée, elle a pour cette empathie qui est une valeur que seule les personnes dotées de l’amour du prochain peuvent avoir.

    C’est surement ce qui fait d’elle une championne, titre qu’elle refuse de se prévaloir. Pleine d’humanisme et d’humilité, elle ne peut que réussir dans cette voie à mon avis.

    Je dirai qu’elle est tout le contraire des grands champions de poker qui se prenne pour des surhommes et ont des comportements plus ou moins répréhensibles.

    Dans le cas de cette championne de poker, l’adage qui dit, “l’humilité précède la gloire” a tout son sens !

  2. Pour être meilleure joueuse de poker au monde, il faut beaucoup de travail et de pratique. C’est ce qu’a fait celle qui est considérée aujourd’hui comme la meilleure joueuse de poker au monde.

    Ce jeu qui est considéré comme très addictif, peut d’une certaine façon détourner l’attention du pratiquant sur beaucoup de choses et le rendre esclave du jeu.

    Vanessa Selbst a su surpasser cet état d’addiction et devenir la meilleure joueuse au monde, car pour devenir meilleure joueuse de poker au monde, il faut passer beaucoup de temps à jouer, chose qui d’une certaine façon expose à l’addiction.

    Mais dans le cas de Vanessa Selbst, elle a su dominer ses pulsions et ainsi développer un style de jeu qui a su faire d’elle, la meilleure joueuse de poker de la planète. Bravo à elle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !