Accueil » Actualités » Casinos de Macao, Pékin serre la vis aux joueurs chinois

Casinos de Macao, Pékin serre la vis aux joueurs chinois

Casinos de Macao, Pékin serre la vis aux joueurs chinois

Alors que les joueurs Chinois sont nombreux à se rendre dans les casinos de Macao pour s’adonner à leur passion pour les jeux d’argent, Pékin a décidé de freiner leurs ardeurs en plafonnant les retraits de billets dans les distributeurs automatiques de l’ancienne colonie portugaise.

Le gouvernement chinois entend ainsi réduire l’hémorragie de yuans mais devrait surtout mettre à mal les établissements de jeux implantés à Macao.

Pékin met au régime les joueurs chinois en limitant leurs retraits d’argent pour jouer à Macao

Si les Chinois sont souvent passionnés de jeux d’argent, pas simple pour eux de pouvoir s’adonner à leur passe-temps favori puisque les casinos sont interdits sur le sol chinois. Il existe néanmoins une exception qui prend la forme d’une région administrative de seulement 29 km2 : Macao.

Cette ancienne colonie portugaise, devenue chinoise en 1999, abrite aujourd’hui les célèbres casinos de Macao qui ne font pas dans la demi-mesure pour séduire les joueurs. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que cette ancienne cité-Etat a détrôné Las Vegas en matière d’argent dépensé dans les établissements de jeux.

Casinos de Macao, Pékin serre la vis aux joueurs chinois.

En 2013, les six opérateurs de casinos de Macao se partageaient ainsi un chiffre d’affaires estimé à 42 milliards d’euros. Depuis, les choses se sont un peu compliquées pour les casinos de Macao puisque Pékin a pris quelques mesures qui n’ont pas joué en leur faveur.

Eh oui, en lançant une vaste opération de lutte contre la corruption en Chine, le Président de l’Etat, Xi Jinping, a plongé les casinos de Macao dans la crise puisque du jour au lendemain, ce sont des milliers de riches joueurs Chinois qui ont déserté les tables de jeux et les machines à sous, et parmi eux, aussi des fontionnaires corrompus.

Il faut dire que beaucoup avaient semble-t-il l’habitude d’utiliser les jeux dans les casinos de Macao pour blanchir leur argent et parfois, les sommes d’argent en jeu étaient très importantes rendant plus que compréhensibles les mesures prises par le gouvernement chinois.

Pour les casinos de Macao, la chute fut rude puisque les revenus tirés des jeux d’argent ont fondu de 50% en un an. Face à un tel constat, le Président chinois a simplement invité les personnes chargées du développement de l’ancienne colonie portugaise à s’orienter davantage vers le tourisme… comme si les casinos de Macao avaient déjà fait leur temps.

Deux ans plus tard, bis repetita… Alors que les casinos de Macao ont retrouvé un peu de leur allant, voilà que le gouvernement chinois vient de prendre une nouvelle décision qui devrait quelque peu contrarier l’activité des établissements de jeux.

Afin de mettre un terme à la fuite des yuans vers l’étranger et d’endiguer la baisse de la valeur de la devise chinoise face au dollar, Pékin a décidé de réduire le plafond de retrait de billets dans les distributeurs automatiques disponibles à Macao.

En effet, dans l’ancienne colonie lusitanienne, ce n’est pas le yuan qui est en vigueur mais bien le pataca. Aussi, les joueurs chinois doivent échanger leur argent quand ils se rendent jouer dans les casinos de Macao et c’est ainsi que des milliards de yuans quitteraient la Chine.

De ce fait, depuis la semaine passée, les porteurs de carte bancaire utilisant le système UnionPay ne peuvent plus retirer que 5000 patacas par jour (soit 590 €) dans les distributeurs automatiques accessibles à Macao. Or, ce système est le plus utilisé ce qui signifie que de nombreux joueurs chinois disposeront de moyens limités pour jouer à Macao.

Cette mesure n’est pas passée inaperçue et ce sont les marchés financiers qui ont été les premiers à réagir puisque les actions de plusieurs casinos de Macao (Sands China, Wynn Macau ou Galaxy Entertainment) ont dévissé à la Bourse de Hong Kong peu après son annonce.

Les casinotiers n’ont pour leur part pas commenté cette nouvelle mesure en leur défaveur et se contentent semble-t-il de constater une nouvelle fois que leur activité va être altérée par des facteurs qu’ils ne sont pas en mesure de maîtriser.

En attendant, les dirigeants des casinos de Macao ont bien compris que l’activité liée aux jeux d’argent n’était plus suffisante pour être rentable.

Aussi, à l’image des évolutions connues par Las Vegas, Macao tend à se diversifier. La construction de 25 nouveaux hôtels est d’ores et déjà prévue alors que l’offre de restaurants, de boîtes de nuit et de spectacles va être améliorée. L’objectif est effectivement de ne plus être dépendant des recettes de jeux de casino.

5 commentaires

  1. Les chinois ne peuvent plus jouer autant d’argent qu’avant dans les casinos de Macao, l’état invite l’ancienne colonie à modifier son économie et à se tourner davantage vers le tourisme… Rien de scandaleux dans le fond !

    Si en plus cela peut permettre d’endiguer le blanchiment d’argent des fonctionnaires chinois corrompus, rien à redire ! Maintenant, que les opérateurs fassent grise mine, c’est assez facile à comprendre, surtout qu’ils sont peu nombreux et que le marché est gigantesque !

    Maintenant, et à l’instar d’autres villes de jeux comme Las Vegas ou Atlantic City, tout miser sur les casinos n’est franchement pas une solution : entre les crises économiques, la fluctuation des monnaies, les changements de législation, ce modèle économique est fragile…

  2. Cette mesure du gouvernement chinois est salutaire car certaines personnes n’ont pas les sens de la mesure et ne jouent pas “responsables” aux jeux d’argent.

    Elles sont prêtes à y laisser leurs fortunes durement acquises…

    Il vaut mieux prévenir que guérir. C’est cette action qu’a mené le gouvernement chinois en interdisant sur son sol les casinos et plus encore, en limitant la fuite des capitaux vers les casinos de Monaco.

    Les jeux sont un moyen de distraction, donc faisant partie de la vie de l’homme. Ils ne peuvent donc pas être bannis de la société.

    Mais le comportement de certaines personnes avides d’argent qui pensent faire fortune en un temps record, et qui vont par conséquent s’appauvrir en perdant leurs fortunes dans les jeux d’argent, amène à ce genre de décision prise par le gouvernement chinois, pas pour réprimer mais protéger contre l’endettement et l’appauvrissement.

  3. Même si les jeux d’argent sont interdits en Chine, il existe tout de même un endroit où les chinois grands amateurs de jeux d’argent peuvent se rendre pour vivre leur passion.

    C’est bien entendu Macao, capitale du jeu en Chine. Cette ancienne colonie portugaise est devenue le paradis des jeux d’argent en Chine pour les joueurs chinois en priorité.

    Afin de limiter les dégâts en termes d’addiction, le gouvernement a mis des mesures de restriction en place pour empêcher quelque peu le retrait d’importantes sommes d’argent pour jouer.

    En 2013, les opérateurs des casinos de Macao se sont partagés la bagatelle de 42 milliards d’euros ! C’est carrément formidable !

    L’argent circule fortement dans ces établissements de jeux…

  4. Ils sont malins ces Chinois ! Au détriment de leur peuple malheureusement 😡

    Que les casinos soient interdits en Chine, c’est un fait, c’est leur politique et leur droit, mais de là à aller presque interdire que les Chinois jouent en dehors du territoire, c’est énorme ! Et vraiment abusé !

    Car si ce n’est pas interdit, c’est plus que limité désormais !

    Pas sympa pour les Chinois et surtout pour les casinotiers qui adorent avoir ces joueurs là dans leurs établissements ! Il y a un gros manque à gagner !

    Mais bon, les Chinois, grands amateurs de jeux, trouveront sans doute une alternative à cette limitation de retrait !

  5. C’est un gros coup dur pour les casinos de Macao qui sont les plus grands établissements de jeux au monde.

    Sachant que si les joueurs chinois sont limités dans leurs retraits d’argent aux distributeurs, cela va engendrer une perte colossale de bénéfices pour les casinotiers de Macao.

    Et vu que ces établissements de jeux ont un besoin financier très important pour assurer le bon fonctionnement de leurs casinos gigantesques, dur pour eux…

    D’autre part, il est évident que les banques cherchent à protéger la population chinoise qui a une passion dévorante pour les jeux d’argent et en limitant les retraits de ses clients, la banque se protège elle-même des dégâts financiers causés par de tels établissements.

    Il faut dire aussi que le blanchiment d’argent est en chine un sujet assez délicat et risque d’aggraver les pratiques illégales dans ce pays !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !